ROSES

ROSES

Contexte scientifique

ROSES (Réseau d’observation des systèmes d’eau souterraine) est le réseau d’observatoires à l’échelle nationale (France métropolitaine et Territoires d’outre-mer). Il repose sur le suivi de plus de 80 000 points d’eau de surveillance de la qualité et/ou des niveaux d’eau souterraine.

Résumé

Année de départ : 2005

Localisation : France

Mots clés : aquifères, piézométrie, qualité de l’eau, eaux souterraines

Base de données : https://ades.eaufrance.fr/

Site Web : https://ades.eaufrance.fr/

Responsable : Laurence Gourcy

Questions scientifiques

ROSES a pour objectif de surveiller l’un des compartiments majeurs de la Zone critique : les zones saturées du sous-sol. Grâce à ce suivi, il sera possible d’avoir une meilleure compréhension des variations des eaux souterraines en terme de niveau d’eau, mais aussi de qualité de la ressource pour différents systèmes aquifères sur l’ensemble du territoire français tout en couvrant différents types d’aquifères (des bassins alluviaux aux bassins sédimentaires, ainsi que les aquifères fissurés comme les aquifères de socle par exemple) dans un contexte de changement global.

Bien que ROSES ait initialement été mis en place dans le cadre du suivi des politiques de l’eau ou la prévention des risques sécheresse et inondation, il permet également d’aborder diverses questions scientifiques, notamment la question des multi-échelles, avec des assimilations de données pour la modélisation.

Sites et variables mesurées

ROSES est déployé sur l’ensemble du territoire Français et repose sur le suivi de plus de 80 000 points de surveillance (puits, forages, sources). Ceci correspond à plus de 17 millions de niveaux piézométriques, plus de 101 millions d’analyses (paramètres in situ, ions majeurs, traces, composés organiques (pesticides, substances pharmaceutiques, etc.)). Les fréquences de surveillance des données chimiques vont de mensuelles à annuelles en fonction de la pression exercée sur la ressource.

Le niveau des eaux souterraines, pour le réseau de forages de l’observatoire de la Directive cadre sur l’eau, est relevé toutes les heures.

Partenaires et informations complémentaires

La collecte des données et le suivi des différentes stations sont assurés par les Agences de l’eau, les Directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL), les Agences Régionales de santé (ARS) : données de la base SISE-EAUX, du ministère chargé de la Santé, base alimentée par le contrôle sanitaire, concernant les eaux souterraines captées pour la production d’eau potable (uniquement les données sur les eaux brutes), des collectivités territoriales (conseils départementaux, régionaux, syndicats de gestion d’aquifères, communautés de communes, parcs naturels), le BRGM et d’autres organismes chargés de missions publiques. Enfin, les données des industriels dans le cadre du suivi des Installations classées et sites pollués sont, en partie, reversées dans ROSES.

Rechercher