Observatoire CRYOBS-CLIM

Observatoire CRYOBS-CLIM

Contexte scientifique

CRYOBS-CLIM (La CRYosphère, un Observatoire du CLIMat) labélisé en 2015, est structuré autour du suivi des composantes majeures de la cryosphère : les glaciers de montagne et les calottes polaires, la neige et le pergélisol de montagne. Il s’agit de pérenniser et homogénéiser un réseau de mesures de références de ces composantes clés du cycle de l’eau en région de montagne ou de haute latitude. Plusieurs glaciers sont suivis dans les Alpes, les Pyrénées, les Andes, l’Himalaya et en Antarctique. Trois sites sont plus particulièrement dédiés à l’étude de la neige et de son transport dans les Alpes et en Antarctique. Enfin, plusieurs sites documentent l’évolution du pergélisol de montagne dans les Alpes.

Résumé

Année de départ : 1920 pour le site du Col de Porte, 1950 pour le premier glacier

Localisations : Alpes françaises, Antarctique, Pyrénées françaises

Mots clés : glacier, neige, permafrost, calotte polaire, changement climatique

Base de données : https://cryobsclim.osug.fr/spip.php?article23 

Site Web : https://cryobsclim.osug.fr/?lang=fr 

Responsables :
CRYOBS-CLIM, Delphine Six
GLACIOCLIM Alpes, Delphine Six
GLACIOCLIM Andes, Antoine Rabatel
GLACIOCLIM Glacier de Sarrennes et Glacier Blanc, Emmanuel Thibert 
GLACIOCLIM Himalaya, Patrick Wagnon
GLACIOCLIM Pyrénées, Pierre René
GLACIOCLIM Antarctique,  : Vincent Favier
Col de Porte, Marie Dumont 
Col du Lac Blanc, Florence Naaïm 
Sites d’étude du Permafrost, Philippe Schoeneich et Xavier Bodin 

Questions scientifiques

Le suivi des glaciers permet d’étudier la relation entre les variations climatiques et les bilans de masse glaciaires à différentes échelles spatiales (de locale à régionale) en combinant mesures de terrain et télédétection. Il s’agit de prévoir l’évolution future des glaciers en terme de ressources en eau et leur contribution à l’élévation future du niveau des mers et de comprendre la réponse dynamique des glaciers aux fluctuations des bilans de masse et ainsi étudier les risques naturels d’origine glaciaire. 

Les sites de suivi de la neige permettent de documenter les processus d’accumulation et de fonte de la neige, ainsi que son transport par le vent. Ces sites permettent aussi de caractériser l’impact du changement climatique sur cette composante du cycle de l’eau. Le suivi du pergélisol de montagne permet un suivi du gel/dégel du sol en zone de montagne et des processus géomorphologiques associés, ainsi qu’un suivi des risques liés au dégel du sol (chute de blocs, éboulements).

Sites et variables mesurées

Sur les glaciers et les calottes polaires, il s’agit de suivre les bilans de masse glaciaires annuels, hivernaux et estivaux, la météorologie, les bilans d’énergie sur les glaciers. À l’amont de certains glaciers, un suivi hydrologique des débits est aussi réalisé.
 Sur les sites dédiés à l’étude de la neige, sont suivies les variables météorologiques, la hauteur et les caractéristiques de la neige. Sur les sites de suivi du permafrost, c’est essentiellement la température du sol qui est suivie

Partenaires et informations complémentaires

Le suivi des sites du réseau CRYOBSCLIM sont financés par le CNRS/INSU, l’IPEV, l’IRD, INRAE, Météo-France, l’Université Grenoble-Alpes, l’Université Savoie-Mont Blanc. Les suivis des glaciers Andins bénéficient de partenariats au Pérou et en Bolivie et ceux des glaciers Himalayens de collaborations avec le Népal.

Rechercher