Enjeux scientifiques

Tous ces compartiments de la ZC interagissent les uns avec les autres suivant des modalités encore mal connues et sur des échelles de temps qui pouvant être très variables (géologiques à journalières). Pour mieux appréhender le fonctionnement de l’ensemble de la ZC, l’enjeu scientifique important est le suivant : comment modéliser le fonctionnement intégré de la zone critique et prévoir sa réponse à des contraintes environnementales au niveau local comme au niveau global.

Cette question scientifique se décline en trois défis :

 1 – Explorer l’architecture de la zone critique : organisation structurelle, chimique et biologique de la zone critique

  • Comprendre l’organisation spatiale de la zone critique
  • Comprendre le rôle de ses différentes interfaces
  • Quantifier l’impact de l’hétérogénéité spatiale et de l’intermittence sur les flux, la connectivité, les concentrations de micro-organismes
  • Proposer des représentations pertinentes de la zone critique

2 – Découvrir les processus qui façonnent la zone critique et sa transformation

  • Quantifier les bilans et flux d’eau, d’énergie, de carbone, de sédiments dans la zone critique
  • Comprendre les cycles biogéochimiques qui orchestrent son évolution, les interactions biotiques et abiotiques.

3 – Prévoir l’évolution des services offerts par la zone critique dans la durée.

  • Réponses de la zone critique aux perturbations locales naturelles et/ou anthropiques dans un contexte de changement global
  • Comprendre les rétroactions entre les compartiments de la zone critique, l’océan et l’atmosphère
  • Contribution aux grands défis sociétaux