SNO Tourbières

SNO Tourbières

Contexte scientifique

L’observatoire SNO Tourbières est un réseau de 4 tourbières instrumentées placées le long d’un gradient altitudinal (100 à 1400 m) et d’anthropisation : La Guette et Landemarais en plaine et climat océanique, Frasne à moyenne altitude dans le Jura et Bernadouze dans la chaîne pyrénéenne. Les tourbières sont des milieux humides caractérisés par une mousse particulière, la sphaigne. Elle apprécie une pluviosité élevée, des températures souvent basses, des eaux acides et pauvres en nutriments. Les sphaignes sont des espèces ingénieures. Par leurs caractéristiques morphologiques et chimiques, elles sont capables de promouvoir ces conditions favorables à leur propre développement. Ces conditions limitent l’activité biologique de décomposition avec une telle efficacité que la matière organique s’accumule et forme ainsi la tourbe. Ces écosystèmes originaux et critiques abritent une biodiversité unique et jouent un rôle capital dans le cycle du carbone. Malgré une couverture de 3 % des terres émergées, les tourbières contiennent entre 25 et 30 % du stock de carbone de des sols mondiaux. 

Résumé

Année de départ : 2008 à la Guette et Frasne, 2012 à Bernadouze, 2014 à Landemarais

Localisations : Bretagne, vallée du Drugeon, vallée de Vicdessos, Sologne

Mots clés : zone humide, bilan carbone, changement climatique, gaz à effet de serre

Base de données :

https://data-snot.cnrs.fr/data-access/

Site web :

https://www.sno-tourbieres.cnrs.fr/

Responsables : Sébastien Gogo

La Guette : Sébastien Gogo

Frasne : Guillaume Bertrand

Bernadouze : Laure Gandois

Station de mesure eddy covariance à la tourbière de Frasne pour le suivi sur le long terme des flux de gaz à effet de serre.
Station de mesure eddy covariance à la tourbière de Frasne pour le suivi sur le long terme des flux de gaz à effet de serre. © Adrien Jacotot

Questions scientifiques

Les questions scientifiques du réseau Tourbières sont

  • Quel est le bilan carbone et hydrologique actuel des tourbières ?
  • Quelle est la réponse des tourbières au changement climatique aussi bien en terme de processus que de flux de gaz à effet de serre ?

En utilisant l’espace en substitution du temps, les tourbières du réseau fournissent des contraintes fortes permettant d’alimenter les modèles d’évolution climatique globaux. Un des 4 site, la Guette, est labellisé depuis 2019 comme site associé dans l’infrastructure de recherche européenne d’observation des flux gaz à effet de serre : ICOS-Ecosystem (Integrated Carbon Observation System).

Sites et variables mesurées

Les sites du SNO Tourbières sont les suivants : tourbière de la Guette en Sologne (145 m, 26 ha, 11°C de température annuelle moyenne, 880 mm/an de précipitation, sables de la Sologne), la tourbière de Landemarais au Nord de Fougères (154 m, 23 ha, 11°C, 870, granites cadomiens), la tourbière de Frasne près de Pontarlier (830 m, 98 ha, 7,5 °C, 1400 mm/an, calcaires jurassiques et moraines), la tourbière de Bernadouze dans l’Ariège (1400 m, 3,8 ha, 6°C, 1700 mm, granites hercynien et moraines).

Les instruments du SNO Tourbières (stations météo-sol, chambres fermées et station eddy covariance, piézomètres, station hydrologique multiparamètres) collectent des mesures communes aux 4 sites, à différentes fréquences, de plusieurs fois par seconde à une fois toutes les 30 minutes, permettant de quantifier les émissions de gaz à effet de serre (GES), l’évapotranspiration et les flux de chaleur (sensible et latent), la concentrations en carbone organique à l’exutoire, les variables hydrologiques (débits, niveaux piézométriques, données météorologiques) et des données environnementales permettant l’établissement à l’échelle de l’écosystème des bilans de carbone et hydrologique. Les mesures de GES ont été mises en place selon les recommandations de l’IR ICOS .

Le SNO Tourbières accueille aussi des dispositifs expérimentaux in situ permettant de simuler les forçages climatiques et anthropiques. Les sites du SNO Tourbières accueillent également des projets nationaux et européens de restauration écologique (projets régions, programme LIFE et INTERREG).

Partenaires et informations complémentaires

Le SNO Tourbières est un service d’observation labélisé par l’INSU-CNRS. Il est piloté par l’OSUC et l’ISTO (Orléans) en collaboration avec l’OSU THETA et Chrono-Environnement (Besançon), l’OSUR et ECOBIO (Rennes) et l’OHM Haut-Vicdessos, l’OMP GÉODE et ECOLAB (Toulouse). Tous les sites  sont intégrés dans une zone atelier de l’INEE (IR Réseau des Zones Ateliers) : Frasne dans ZA Arc Jurassien, Landemarais dans ZA Armorique, la Guette ZA Loire et Bernadouze dans ZA PyGar.

Rechercher